Médecins : faites votre propre diagnostic !

 

Le Docteur RACINE est un jeune chirurgien orthopédiste de 42 ans, qui a une activité importante de la main et du membre supérieur.


Un accident domestique (chute dans les escaliers) entraine une tear-drop fracture de C6, très instable, avec une contusion des racines C6-C7 à gauche. Il bénéficie donc d'une discectomie C6-C7 et arthrodèse C6-C7, fixée par plaque. La contusion des racines entraine des séquelles sensitivomotrices avec douleurs neuropathiques, troubles de sensibilité, diminution de mobilité de l'épaule, troubles de sensibilité et de motricité au niveau de la main gauche et difficulté pour les gestes minutieux.


Il doit alors abandonner son activité de chirurgie de la main et, pour le reste de l'activité orthopédique, se faire aider par un confrère selon la durée et la difficulté de l'acte. Ceci entraîne une perte de revenus professionnels importante.


Cinq ans auparavant, le Docteur RACINE avait eu la bonne idée de souscrire un contrat de prévoyance avec une rente d'invalidité annuelle de 144.000 €.


Il contacte donc son assureur, qui missionne un de ses experts pour évaluer son taux d'invalidité professionnelle. Celui-ci est fixé à 20 %, ce qui correspond, d'ailleurs, à la baisse de son activité au bloc. Fort heureusement, les conditions générales de son contrat prévoient une prise en charge de l'invalidité professionnelle partielle dès 16 %.


Son assureur recalcule son taux d'indemnisation selon la formule T/66 (bien connue des assureurs...) ; le Docteur RACINE recevra un règlement de 30,30 % de sa rente de base. Il va donc bénéficier d'une rente annuelle de 43 636 € jusqu'à son départ en retraite et, au plus tard, jusqu'à ses 67 ans.


Il reprend une activité chirurgicale de façon plus sereine et cette rente lui permet de combler sa perte de revenus liée à son accident.

 

T/66 ... TRADUCTION :


Cette formule permet de bénéficier d'une rente d'invalidité beaucoup plus élevée qu'un contrat qui calculera le montant l'indemnisation proportionnellement à votre invalidité professionnelle. Partant du principe que l'invalidité totale est à 66 %, elle corrige votre taux d'invalidité partielle à votre avantage.


Exemple pour un taux d'invalidité à 33 % :

- Le calcul proportionnel aboutit au versement de 33 % de la rente de base
- Le calcul T/66 aboutit au versement de 50 % de la rente de base, elle dédommage une perte de la moitié des capacités professionnelles de l'assuré.

 

Cette issue favorable est la conséquence d'un contrat de prévoyance bien souscrit, qui ne se limite pas à la prise en charge des états de santé catastrophiques ou de gravité très élevée, mais qui peut également indemniser des situations moins graves avec une perte partielle d'activité, sans pour autant empêcher la reprise de sa profession.


Grâce au choix d'un contrat de prévoyance adapté, incluant une prise en charge dès 16 % d'invalidité professionnelle (qui correspond, selon T/66, à 24 % de la rente annuelle) ce praticien peut reprendre son activité sans subir de lourdes pertes financières.


Vous l'aurez compris, un aléa peut bouleverser votre quotidien et vous faire passer d'une situation confortable à une situation très précaire. Pour l'éviter, il est indispensable de se couvrir en contractant une prévoyance complémentaire, le plus tôt possible. Cela vous permettra de sécuriser votre niveau de vie et celui de votre famille.

 

Dans la multitude d'offres, faites un choix éclairé en vous référant avant tout aux conditions générales et optimisez votre couverture pour n'assurer que le risque, toujours dans la limite de vos besoins. Il est préférable d'être couvert sur un revenu plus faible mais avec une qualité de couverture irréprochable.

 

Aujourd'hui, on vous demande d'être hyperspécialisé : exigez en retour de votre contrat qu'il prenne en compte toutes les spécificités de votre exercice.


Pour l'invalidité professionnelle, assurez-vous d'avoir :


- Une évaluation du taux d'invalidité par expertise,
- Un déclenchement des indemnisations dès 16 % d'invalidité partielle,
- Un calcul de la rente selon la formule T/66.



Parce que la mission de Branchet est la protection des médecins, vous pouvez nous solliciter pour faire auditer gratuitement votre contrat de prévoyance.

 

 

Dr Christophe LEBRUN, chirurgien orthopédiste